Jean-Louis Leyraud

Espace Médias de Jean-Louis Leyraud

Boulimie d'épreuves pour Jean-louis Leyraud...

À peine un mois après la 1ère manche du championnat de NC des Rallyes, Jean-Louis Leyraud, alors de passage chez nos voisins kiwis, validait son insription au '''Thames Valley'' Rallysprint, sur la presqu'île de Coromandell (Île du Nord). Pour cette épreuve, le calédonien avait choisi de renouer avec sa Subaru Impreza WRX Sti, qu'il n'avait plus pilotée depuis son passage sur Citroën DS3 R3.


Une Subaru Impreza WRX Sti amendée...

Confiée aux mains expertes de Mike Healy (préparateur), la ''Sub'' de J.-Louis, voyait sa puissance augmentée de plus de 20 % -de 300 à 365 ch- par le biais combiné de l'augmentation de la buse du turbo passée de 33 à 36 mm et d'un carburant optimisé. Le couple de l'auto passe lui, à 630 Nm. C'est pour Jean-Louis, un gros bonus en terme de sensations. La puissance supplémentaire rend la voiture plus agile et beaucoup plus agréable à piloter. C'est Rob Scott (NZ) qui officait dans le baquet de droite.


Ce Rallye constitue un bon roulage dans l'optique de l'Inter du mois de Juin.

Avant la course, l'équipage et le préparateur ont organisé une séance d'entraînement de quelques heures dans la forêt. N'ayant pas roulé au volant de la Subaru depuis 2 ans, le multi-champion champion calédonien s'annonçait satisfait des données de la séance et de retrouver ses marques dans l'auto.


Le Thames Valley Rallysprint

Il s'agit d'une course sprint, sur une boucle de 7,6 km à parcourir 4 fois pour chacun des équipages engagés, ils étaient 51 au départ ! À l'issue du 1er Run, les 16 meilleurs sont retenus, lors du second, ce sont les 8 premiers, et ainsi de suite jusqu'au 4ème run qui détermine 2 les finalistes. Chacun courant 4 fois, il n'y pas de frustration. Copieusement arrosée par les pluies tombées la veille, la piste se révélait pourtant en bon état mais assez glissante. Pour son retour au volant de la Subaru, JLL échoue en quarts de finale et termine à une satisfaisante 6ème place, une seconde derrière le plus calédonien des pilotes Kiwis, Brian Green, qui échoue, lui, en demi-finale. Avec seulement 4 épreuves inscrites au calendrier du championnat de NC, ces rallyes intermédiaires pas loin de chez nous, sont autant d'occasions de peaufiner ma préparation. Cette 6ème place est un résultat encourageant et prometteur pour une reprise avec la Subaru Impreza WRX Sti.

Crédit Photo : Geoff Ridder.


Les vidéos





Galerie Photo

Kouaoua 2009
Whangarei 2012